(Presque) ex nihilo, un nouvel orfèvre du son débarque

2 Novembre 2017

					

Présageant son electronica gracile, Organ Mug s’en est venu sur la pointe des pieds par des sentiers oniriques depuis sa retraite lunaire à Tenerife où s’est construit Spinneret, un premier album des plus convainquant. Et si l’homme est crédité sur plusieurs albums de l’écurie Hummus, il n’en reste pas moins méconnu des gourmets du son et autres aficionados de joaillerie phonique. Voilà qui devrait rapidement changer.

Prévu pour le 1er décembre sur DKLK records (KnoR, Verveine), la première salve du Lausannois nous a demandé bien peu d’écoutes avant qu’apparaisse l’évidence: les deux années de travail derrière Spinneret et le silence imposé jusqu’à sa sortie étaient nécessaires au laborantin pour mettre au point sa petite formule: un travail du son minutieux où jamais n’est délaissé l’instinct mélodique. Le soin du détail harmonisé. La vertigineuse passion des équilibres, entre contemplation et conquête.

Avant son vernissage au Bourg le 29 novembre, on s’offre en exclusivité ‘Womb’ et son clip; porte d’entrée – légèrement biaisée – de l’atelier d’Organ Mug. Promis, affaire à suivre.