Rayon folk, Shannon Lay reprend définitivement la main

17 Mars 2018

					

Février 2017, une jeune New-Yorkaise sortait son deuxième album, s’apprêtant à marquer profondément notre playlist folk des mois à venir. Septembre de la même année, toujours accrochés au sublime Not Even Happiness et ravis de pouvoir enfin retrouver Julie Byrne en live, on occultait bassement une sérieuse concurrente.

Sur la côté opposée, coincée entre Los Angeles et ses couchers de soleil spleenesque, une certaine Shannon Lay y allait également de sa deuxième sortie qui, par oisiveté et autres aléas, ne parvenait à nos oreilles que bien plus tard, lorsque la Californienne, initialement connue pour son rôle de guitariste au sein de FEELS, annonçait trois dates suisses pour sa première tournée européenne.

 

Idéal. Prenant magnifiquement le relais du pré-cité au rayon modèle-d’album guitare/voix à emporter partout avec soi, Living Water ramassait notre chère mélancolie là où Not Even Happinness l’avait laissée et embarquait tout son beau monde en ballade.

Car si un pays d’errances et d’abandon sépare les deux femmes, tout semble, musicalement, les rapprocher. Douceurs mystiques et flâneries existentielles sur fond de fingerpicking affiné: Shannon Lay et Julie Byrne sont les prêtresses d’un même culte; celui du retour à l’intelligence du cœur et à l’humble spiritualité des grands espaces.

En résulte deux albums fondamentalement similaires mais profondément propres à chacune. Deux faces d’une même pièce que ni la pluie, ni le temps, ni les saisons ne parviennent à user. Et si Julie Byrne a déjà prouvé sa valeur en live il y a peu, il reste à Shannon Lay ce dernier bout de chemin à parcourir avant qu’on embarque définitivement, guitare sur le dos, pour ces nouvelles contrées folk décidément riches de promesses. Un pas que Shannon Lay nous invite un peu plus à franchir, playlist à l’appui:

“Touring in Europe solo for the first time means So much to me, it’s a dream come true, and to listen to music from home and music from here makes me feel complete on the road. All you need is good friends, or new friends, good music and maybe some wine. The rest is just the filler in between till you get back to good friends, new friends, good music, and maybe too much wine.”

 

Samedi 17 mars – La Parenthèse, Nyon
Shannon Lay (us)
Entrée libre
Web